Chargement...
Chargement...

Opéra National de Bordeaux

Adresse :

Place de la Comédie
33025 Bordeaux

Situer sur le plan
Chef-d’œuvre architectural

C’est le 7 avril 1780, qu’est inauguré le Grand-Théâtre, chef-d’œuvre de l’architecte Victor Louis commandé par le Gouverneur de Guyenne, Louis Armand du Plessis, maréchal-duc de Richelieu. Majestueuse, la façade est composée de 12 colonnes corinthiennes surmontées de 12 statues inspirées de la mythologie antique imaginées par le sculpteur Pierre Berruer. Dès les portes du Grand-Théâtre franchies, on pénètre dans un large vestibule orné de 16 colonnes doriques soutenant une voûte plate à caissons et rosaces. 5 arcades permettent d’accéder au grand escalier lequel, un siècle plus tard, inspirera Charles Garnier pour le dessin de celui de l’Opéra de Paris. Habillée de bleu, de blanc et d’or — couleurs de la royauté — la salle de spectacle pouvait accueillir à la fin du XVIIIe siècle 1700 spectateurs, capacité sensiblement supérieure aux possibilités actuelles (car de nombreux spectateurs assistaient aux spectacles debout), soit 1114 places. Bougies et girandoles illuminaient la salle au XVIIIe siècle avant d’être remplacées par les lampes à huile de poisson, puis par l’éclairage au gaz et enfin par l’électricité. En 1917 fut installé le lustre actuel constitué de cristaux de Bohème et riche de 400 lampes. C’est au peintre Jean-Baptiste Robin que fut confié, à la fin du XVIIIe siècle, le soin d’orner la coupole de la salle. Endommagé par le système d’éclairage, l’œuvre de Robin fut remplacée puis reproduite en 1917 par Maurice Roganeau.

Brève histoire artistique

Au cours de sa vaste histoire mêlant représentations théâtrales, opéras et concerts, le Grand-Théâtre accueille, aux XVIIIe et XIXe siècles, les artistes les plus célèbres : Dauberval, Liszt, Talma, Viardot, Nourrit, Petipa... Le temps passe et les grands noms — Fédor Chaliapine, Tito Schipa, ou, plus récemment, Placido Domingo, Gustav Lehonardt, Natalie Dessay, Cecilia Bartoli — viennent toujours séduire le public bordelais.

L’Opéra National de Bordeaux, c’est Dirigé par Marc Minkowski, l’Opéra National de Bordeaux est une « Régie personnalisée » regroupant environ 360 personnes — dont 200 artistes permanents — ainsi réparties : - autour de 120 musiciens de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine (Direction Kwamé Ryan) - autour de 40 danseurs du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux (Direction Charles Jude) - autour de 40 choristes du Chœur de l’Opéra National de Bordeaux (Direction Salvatore Caputo) - autour de 80 artistes et artisans des Ateliers et métiers de la scène (Direction Yves Jouen) - autour de 80 personnels administratifs

L’Opéra National de Bordeaux est financé, pour une large part, par la Ville de Bordeaux à laquelle s’ajoutent les soutiens de l’Etat et de la Région Aquitaine. Donnant aujourd’hui la majeure partie de sa programmation au Grand-Théâtre, l’Opéra National de Bordeaux a obtenu le label « Opéra national », le 28 juin 2002 et gère l’Auditorium de Bordeaux ouvert depuis 2013.

Pour en savoir plus

Roméo et Juliette

Du 01/07/2017 au 10/07/2017
Charles Jude / Sergueï Prokofiev

1