Chargement...
Chargement...

Musée de la Création Franche

Adresse :

58, Avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
33130 Bègles

Situer sur le plan

Parler de la genèse du Musée de la Création Franche, c’est aussi parler du parcours de Gérard Sendrey qui en fut l’initiateur. Il est également créateur, appartenant à la mouvance qui nous occupe puisque ses oeuvres entrent dans la collection Neuve Invention de Lausanne dès 1980. La mairie de Bègles met à sa disposition un atelier pour poursuivre sa création personnelle, à l’origine une maison sur le point d’être démolie. Il y organise aussi des expositions confidentielles, y présentant des créateurs de ses amis. Bernard Chevassu, membre du Comité consultatif de la Collection de l’Art Brut de Lausanne lui soumet l’idée de créer dans ce cadre une galerie consacrée à l’art brut et ses apparentés, ce qu’il fit en 1988 avec la Galerie Imago, bénéficiant du soutien de Michel Thévoz, conservateur de la Collection de l’Art Brut de Lausanne.

Le Site de la Création Franche, qui devait réunir dans un même lieu cette galerie et le Fonds de Création Artistique Brute et Inventive chargé de rassembler une collection permanente, est alors le fruit de deux volontés : celle de Gérard Sendrey qui souhaite continuer son action dans la mise en valeur et la diffusion des œuvres de création franche ; celle de Noël Mamère, nouveau maire de Bègles en 1989, qui souhaite mieux faire connaître la ville et la situer culturellement face à sa grande voisine, Bordeaux. Animé lui aussi par un goût certain pour les créations populaires et différentes, il permet à Gérard Sendrey de disposer des moyens nécessaires pour créer un nouveau lieu plus largement ouvert au public, tout en restant fidèle à l’esprit qui animait la petite Galerie Imago. Devenu musée municipal en 1996, le musée de la Création Franche continue à réunir des œuvres venant enrichir sa collection permanente. Il collabore aujourd’hui avec la galerie les Amis de la Création Franche qui met en relation directe les visiteurs du musée, les collectionneurs avec les créateurs. Le musée développe son action en relation avec les structures en France et à l’étranger qui s’intéressent à ce type de création. Ce lieu est aujourd’hui une référence dans le domaine de l’art brut et ses apparentés, reconnu par les amateurs, les collectionneurs et les créateurs.

Le Musée de la Création Franche est riche de près de 13 000 oeuvres, le plus souvent dons des créateurs euxmêmes ou de collectionneurs et amateurs sensibilisés aux actions menées par cette structure dans le milieu de l’art brut et ses apparentés. Il est en relation, en France, en Europe et à travers le monde avec tous les lieux dont l’activité est axée sur des choix artistiques similaires. On peut citer notamment, outre la Collection de l’Art Brut de Lausanne, la Collection Australienne d’Art Outsider de Sydney, la Collection Outsiders Archives de Londres, le Centre de Recherche et de Diffusion d’Art en Marge de Bruxelles, le Musée d’art brut l’Aracine, la Fabuloserie de Dicy, la Collection Cérès Franco de Lagrasse, le Musée Bonnigheim en Allemagne, le Musée d’art contemporain (département Outsider Art) de Zagreb, le Centre d’Activités Expressives La Tinaia de Florence.

Pour en savoir plus

Andrew Rizgalla

Du 03/02/2017 au 02/04/2017
Andrew Rizgalla
Exposition personnelle

Féminin pluriel

Du 02/12/2016 au 11/06/2017
Exposition thématique de la collection permanente

1