Chargement...
Chargement...

LE PLAN FLEXIBLE - LEONOR ANTUNES

0_le-plan-flexible-leonor-antunes
Du 26/11/2015 au 10/04/2016
Horaires d'ouverture : Non renseigné
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 30/11/2015
La Nef centrale du CAPC musée, un espace emblématique dans l'histoire de l'art contemporain. La Nef centrale du CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux est le lieu emblématique de ce bâtiment patrimonial. Elle a accueilli au long des ans des expositions mémorables qui ont contribué à l’écriture de l’histoire de l’art contemporain. María Inés Rodríguez, directrice du CAPC musée et commissaire de cette exposition, a invité Leonor Antunes à investir ce lieu en y installant une série de dispositifs de grand format spécialement conçus pour le musée. Comme le confie l'artiste, elle souhaite « métamorphoser l'espace du musée, d'une échelle imposante vers une autre, à dimension plus humaine, dans laquelle les visiteurs pourront s'incarner, grâce à la proximité avec les œuvres ». Après Miami et New York, Bordeaux accueille une grande exposition monographique de Leonor Antunes. Après l'avoir présenté au Perez Art Museum de Miami, en 2014, et au New Museum de New York l'été dernier, l'artiste, établie à Berlin, exposera son travail au CAPC musée du 27 novembre 2015 au 17 avril 2016. Cette première grande exposition monographique de Leonor Antunes, en France, est rendue possible grâce au soutien de notre mécène d'honneur, Château Haut-Bailly. L'artiste appréhende son œuvre comme un métissage entre des procédés vernaculaires et l'héritage culturel du modernisme. L'œuvre de Leonor Antunes fait souvent référence à l'héritage du modernisme, à ses formes géométriques spécifiques, et à des motifs et des structures conçus par des architectes et des designers du début du 20ème siècle. Les mathématiques, les mesures et la beauté de certaines échelles et proportions spécifiques nourrissent ainsi sa pratique, et ses œuvres dialoguent avec les espaces qu'elles occupent, soit par les échos qu'elles renvoient des éléments présents, soit par son usage des proportions comme outils de développement de chaque nouvelle installation. Antunes est particulièrement attentive aussi à l'élégance de la fabrication manuelle, à commencer par celle de son Portugal natal, et ses matériaux de prédilection comprennent le liège, le cuir, le laiton et les cordages. Elle investira les 1'500 m2 du sol de la Nef avec un revêtement en liège et en laiton, et suspendra sur toute la largeur de cet espace monumental une sculpture de ce même métal, pièces inspirées toutes deux des travaux textiles d'Anni Albers (1899-1994), auxquelles s'ajouteront d'autres pièces évoquant notamment le travail architectural de Lina Bo Bardi (1914-1992). Photo : Nick Ash  

Bibliographie