Chargement...
Chargement...

Jacques Clauzel / Estampes

Clauzel
Du 01/12/2016 au 14/01/2017
Horaires d'ouverture : 14:30 - 18:30
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 29/11/2016
La gravure est pour Jacques Clauzel un formidable champ d’expérimentation qu'il explore en multipliant les techniques : pointe sèche, aquatinte, eau forte.
L’œuvre de Clauzel est d’une incroyable unité picturale : sobriété, simplicité, absence de sujet, permanence du format rectangulaire vertical, grandes surfaces monochromes dans des nuances de noirs, de blancs ou de bruns… sont les principaux ingrédients d’une œuvre où règne le trait.

Né le 4 mai 1941 à Nîmes. Étudie la peinture dans les écoles des Beaux Arts de Tourcoing, Montpellier et Paris (atelier Chastel). Grand logiste au Prix de Rome en 1964. Diplôme National de peinture. De 1965 à 1973, enseignant de peinture à l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Nombreux reportages photographiques sur l'Afrique (Mali, Burkina-Faso, Niger, Ghana, Togo, Dahomey). De 1965 à 1968, périodes des papiers, peints, découpés et recomposés. À partir de 1968, il se consacre à la photographie de reportage. Collectionne l'art africain qui lui apportera une ouverture décisive sur la peinture. En 1973, retour en France. Crée un atelier de photographie industrielle. Est recruté par l'École des Beaux Arts de Montpellier, en 1975 pour y fonder l'atelier de photographie. En 1976, retour à la peinture par le biais de dessins automatiques. Période de recherches (papiers froissés, puis déchirés et collés, grands papiers marouflés...). Il choisit de travailler sur papier kraft. Édite des livres d'artistes aux éditions « À travers » et collabore avec de nombreuses autres maisons d’éditions.

Plus d'informations sur l'artiste > www.jacquesclauzel.com

Bibliographie