Chargement...
Chargement...

Ils vécurent tous horriblement et eurent beaucoup de tourments

0_ils-vecurent-tous-horriblement-et-eurent-beaucoup-de-tourments
Du 07/01/2016 au 16/01/2016
Horaires d'ouverture : Non renseigné
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 04/01/2016

Du jeudi 7 au samedi 16 janvier TnBA - Studio de création Durée 1h30 Ce spectacle a bénéficié de l'aide à la création et à la diffusion de l'OARA.

À l’origine, le texte de l’auteure américaine Joyce Carol Oates, Petite sœur, mon amour. L’histoire d’un fait divers qui provoqua une énorme déflagration médiatique aux États-Unis : le meurtre horrible, un soir de Noël 1996, de la petite JonBenét Ramsey, 6 ans et demi, petite poupée blonde élue « Little Miss Colorado ». La romancière américaine livre un texte noir, horriblement drôle, et dresse un portrait au vitriol d’une famille à l’ambition destructrice, pour mieux montrer les démons tapis au coeur du rêve américain. En l’adaptant au théâtre, le collectif Crypsum fait le choix pour sa prochaine création d’un titre à la force évocatrice, un conte de fée tragique : Les Atrides version Disney avec une petite patineuse dans le rôle de la victime expiatoire. Avec ce texte, aussi dense qu’inventif dans sa forme, le collectif joue ici au jeu féroce des portraits. Le fils, la mère et le père de cette famille tristement célèbre cherchant à éclaircir certains épisodes de ce drame, peut-être même à en résoudre l’énigme, au risque que personne n’en sorte indemne. En reprenant l’enquête déjà commencée avec Nos parents d’après Hervé Guibert, les Crypsum réinvestissent le cadre familial non plus pour se demander comment se défaire de nos névroses mais pour souligner les excés d’une famille crucifiée par la vanité. Ou comment questionner encore et toujours les notions d’héritage et d’origine.

Copyright photo : © Jack Aiello