Chargement...
Chargement...

Suzanne Lafont. Nouvelles espèces de compagnie. Roman

suzanne lafont.jpg
Du 09/11/2018 au 08/04/2019
Horaires d'ouverture : Non renseigné
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 06/07/2018
Née à Nîmes en 1949, Suzanne Lafont développe depuis plus de trente ans un travail photographique qui s’enrichit d’éléments empruntés aux domaines du théâtre, du cinéma, de la performance, de la philosophie du langage ou encore des sciences. Cette exposition est consacrée à la présentation de la pièce que lui a commandée Bordeaux Métropole dans le cadre de la commande publique artistique Garonne initiée en 2012. Dans ce territoire jadis familier à Odilon Redon, Suzanne Lafont, inspirée à son tour par la relation entre art et botanique, questionne l’évolution du végétal en milieu urbain.
Pour créer sa pièce Nouvelles espèces de compagnie. Roman, l’artiste a déambulé dans les onze communes de la métropole, au gré de noms de rues attrayants, pendant quatre saisons. Dans ce milieu urbain, elle a récolté de petites plantes non domestiquées, celles auxquelles on prête peu d’attention ou que l’on nomme les «mauvaises herbes ».
Les spécimens collectés ont été sélectionnés et photographiés en chambre.
Cette série d’images s’affiche sur les murs de la galerie avec la régularité d’une classification botanique.
Dans une autre série de photographies exposées, le chromatisme a été retravaillé pour produire une luminescence envoûtante.
Cette lumière crée un éblouissement, un brouillage de la vision humaine, à l’image de la désorganisation du règne végétal dans notre milieu à l’atmosphère altérée par l’Homme, qui est devenu « un jardin irrespirable ».
Ces images sont accompagnées d’une didascalie, qui transforme les plantes et noms de rue en protagonistes romanesques d’un récit, que chacun est libre d’imaginer s’il le souhaite.
La pièce Nouvelles espèces de compagnie. Roman est présentée au 1er étage de la Galerie.

Carte blanche
Au rez-de-chaussée de la galerie des Beaux-Arts, dans le cadre d’une carte blanche qui fait écho à son œuvre, Suzanne Lafont met en scène une sélection d’œuvres du musée.
Service des publics
Au sous-sol de la galerie, un espace conçu par le Service des publics, tout spécialement scénographié, offre aux visiteurs l’occasion de se familiariser avec des notions de botanique, de créer des chimères végétales et de rêver. Des ateliers et visites sont proposés pour les adultes, les familles et le jeune public.