Chargement...
Chargement...

Concert : The Casualties, Videodrome

0_concert-the-casualties-videodrome
Le 08/07/2016
Horaires : À partir de 19:30
Publié le 10/06/2016
THE CASUALTIES The Casualties, est un groupe de punk pur et dur. Formé en 1990, ces barons du « No Future » étaient déjà nostalgiques du punk hardcore des années 80. Le groupe se compose aujourd’hui de Jorge Herrera (chant), Rick Lopez (basse, chant), Jake Kolatis (chant et guitare) et Marc Eggers (batterie). En 1996, les Casualties sont devenus le premier groupe américain à apparaître au festival londonien « Holiday in the Sun ». 1997 a vu la sortie du premier album du groupe « For the Punx » sur le label Tribal War Records (s’en suivra une dizaine d’autres). Dans les années 2000, le groupe a continué ses tournées notamment avec The Exploited, GBH, Cockney Rejets, Slaughter & the Dogs et the English Dogs. En 2009, ils ont aussi joué aux côtés de Hatebreed, The Acacia Strain, Crowbar and Thy Will Be Done dans le cadre du Stillborn Fest. L’été 2012, les Casualties partagent la tête d’affiche avec Nekromantix, où ils ont joué « For the Punx » dans leur intégralité (ils n’avaient pas joué entièrement l’album depuis sa sortie en 1997). Plus tard dans l’année, le groupe sort un nouvel album nommé Resistance through Season of Mist. En 2013, ils jouent dans le plus grand festival punk-rock au monde : Rebellion Festival à BlackPool (Angleterre). En 2013, ils jouent dans le plus grand festival punk-rock au monde : Rebellion Festival à BlackPool (Angleterre). C'est donc un grand honneur de les recevoir sur le bateau pour un concert inédit ! VIDEODROME La machine de guerre bordelaise à un nouveau capitaine. Aux cotés de Cockpit, Lonely Walk et Violence Conjugale, et sous le regard bienveillant des amiraux Jc. Satan, Videodrome réunit des membres de la nouvelle garde garage bordelaise et impose un synth-punk organique et ancré dans son époque en se gardant bien de céder à la tentation revivaliste. Leur premier album, produit par Dorian Verdier de J.C Satan, paraîtra le 10 septembre sur FDH Records aux USA, le label abritant les projets synth du prophète Jay Reatard (Destruction Unit, Terror Vision), ainsi que sur P.Trash Records en Europe et Adrenalin Fix Music / Stryckhnine Records pour la France. Le Vicious Soul Festival présentait leur musique comme suivant : "La basse et la batterie soutiennent un rythme effréné et tsunamique pendant qu’un clavier analogique désuet crache des sons de sonars démagnétisé. Comme si les canaux banalisés d’un sous-marin de la guerre froide percutaient un groupe de garage moderne, le tout diffusé sur un écran de télévision au bord de l’implosion"

Bibliographie