Chargement...
Chargement...

ALEXANDER APÓSTOL

0_alexander-ap-stol
Du 13/08/2015 au 27/09/2015
Horaires d'ouverture : Non renseigné
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim
Publié le 21/08/2015

Le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux poursuit sa programmation L'Écran : entre ici et ailleurs, dédiée au film et à la vidéo d'artiste et présente de août à septembre le film Yamaikaleter, de l'artiste venézuelien Alexander Apóstol.

Ce programme est conçu par la commissaire invitée, Anne-Sophie Dinant.

---- Le travail d’Alexander Apóstol s’intéresse aux conséquences de l’héritage politique et culturel de l’Amérique Latine. À travers le film, la vidéo et la photographie, l’artiste investit souvent les relations entre architecture et planification urbaine en rapport à l’histoire. Le film Yamaikaleter s’inspire de La Lettre de Jamaïque écrite en anglais par Simón Bolívar le 14 mai 1815 et dans laquelle l’homme d’Etat vénézuélien, figure emblématique de l’émancipation des colonies espagnoles d’Amérique du Sud, développe ses idées.

L’héritage de La Lettre de Jamaïque ayant souvent été utilisé pour soutenir n’importe quelle tendance politique, l’artiste la fait lire à haute voix par des habitants d’un quartier pauvre de Caracas, eux-mêmes leaders de différents groupes politiques (chavistes et anti-chavistes). Ces protagonistes ne comprenant pas l’anglais, la lecture se transforme rapidement en une performance axée sur la forme, parodie d’un discours qui, dénué de charisme, semble vide de sens mais dont on retrouve le langage corporel et l’intonation habituellement utilisés par les dirigeants. L‘artiste propose une déconstruction du discours politique, ne gardant que les éléments et les codes attachés à la représentation ; la gestuelle et l’intonation de voix qui ponctuent le film.

Commandité par le Goethe-Institut en 2009, Yamaikaleter a été présenté lors de la 54e Biennale de Venise, 2011.

Alexander Apóstol est né en 1969 à Barquisimeto, Venezuela. Il vit et travaille entre Madrid et Caracas. Des expositions personnelles lui ont été consacrées au Centro de la Imagen, Lima, Pérou, 2011 ; MUSAC, Castilla y León, León, 2010 ; Arratia+Beer Gallery, Berlin, 2010 ; Harvard University, Boston, 2007 et à la Cisneros Fontanals Art Foundation, Miami, 2006. Il a participé aux expositions collectives suivantes : Under the Same Sun: Art from Latin America Today, 2013 ; Manifesta 9, Limburg, Belgique, 2012 ; 54e Biennale de Venise, Italie, 2011 ; The End of Money , Witte de With, Rotterdam, 2011 ; Photographic Typologies, Tate Modern, Londres, 2010-11 ; Atopia: Art and the City in the 21st Century, Centre de Cultura Contemporània, Barcelone, 2010. Il a reçu le prix de la Fondation Rockefeller, Bellagio, Italie, 2012.

---- -> Galerie Foy-Sud, 2e étage -> Tarifs : Entrée du musée, 6,50 € (plein tarif) ; 3,50 € (tarif réduit) -> Voie d'accès pour personnes handicapées